De chaque côté du maître-autel se trouvent deux peintures murales en trompe l’œil.

Le tympan triangulaire, en bâtière, présente l’Agneau pascal entouré de motifs végétaux, notamment des rinceaux.

L’ensemble est surmonté d’une croix. Il s’agit peut-être d’un emblème des templiers.

L’église Saint Pierre, édifiée au XII ° siècle et reconstruite au XVII ° siècle, abrite deux cloches : l’une datée de 1668 et pesant 250 kg et l’autre datée de 1735 et pesant 180 kg.

Le porche abrite un tympan triangulaire représentant l’Agneau pascal entouré de motifs végétaux et surmonté d’une croix.