Le programme des journées européennes du patrimoine proposé par Raphaël Angevin, conservateur et chargé de mission auprès du Service du Régional d’Archéologie, a rencontré un vif succès.

La conférence du vendredi soir a permis de retracer l’historique de « La Grotte des Fées » depuis sa mise à jour en 1840. Dernièrement, grâce à la découverte de nouveaux documents émis entre 1867 et 1870 par le Docteur Bailleau, ces derniers ont permis une meilleure compréhension du déroulement des fouilles et de la configuration du site au 19ème siècle.

Lors des randonnées archéologiques des samedi et dimanche, Raphaël Angevin a passionné son auditoire. En relatant les campagnes de relevés géophysiques et topographiques réalisées en 2019 par toute une équipe spécialisée, et accompagnés d’illustrations, le public présent a aisément visualisé « La Grotte des Fées » et son environnement tels qu’ils pouvaient être il y a 40 000 ans jusqu’à aujourd’hui, grâce aux des dernières données obtenues.

Rappel : La Grotte des Fées est située sur une propriété privée et classée monument historique. A ce titre tout accès est strictement interdit au public pour des raisons de conservation et de sécurité.